Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
La Bazoche Gouet

La Bazoche Gouet

Blog pour connaître l'actualité de cette commune d'Eure et Loir située dans le Parc Naturel Régional du Perche

Publié le par Gérard LEGRET
Publié dans : #Cérémonies
Crédit photos: Loïc LEGRAND

Crédit photos: Loïc LEGRAND

« La guerre est gagnée. Voici la victoire. C'est la victoire des nations unies et c'est la victoire de la France. » La voix solennelle qui porte ce message dans l’après-midi du 8 mai 1945 est celle qui, depuis le 18 juin 1940, incarne la France dans la guerre.

 

Les paroles du général DE GAULLE se mêlent au bourdon de Notre-Dame et aux cloches de toutes les églises, aux sirènes et aux exaltations qui retentissent dans tout le pays. La Victoire est là. Enfin, en Europe, la guerre est finie a rappelé Monsieur Cédric Bouet, sous-préfet de l’arrondissement de Nogent le Rotrou qui assistait à cette cérémonie de la commémoration du 8 mai 1945.

 

En cette fin d’après-midi, cette cérémonie du 8 mai prenait cette année dans notre commune une autre dimension. En présence des autorités civiles et militaires, l’ensemble des participants se sont rendus une fois les cérémonies de commémoration terminées au cimetière de la commune pour inaugurer le Carré militaire, fraichement réalisé à l’initiative du Souvenir Français. Trois jeunes Bazochiens morts pour la France reposent désormais dans ce Carré militaire : René Bouilly né le 4 janvier 1914 au Gault du Perche et décédé le 5 juin 1940 à Leuilly-sous-Couchy dans l’Aisne, soldat au 93ème régiment d’infanterie ; Eugène Mousseau, né le 11 décembre 1911 à La Bazoche-Gouet et décédé le 20 mai 1940 à Villy dans les Ardennes, caporal-chef au 36ème régiment d’infanterie et Omer Brière, né le 12 avril 1932 à La Bazoche-Gouet et décédé le 9 avril 1956 à la ferme Sultana, commune de Morris, département de Constantine en Algérie. Il était soldat de 2ème classe au 152ème R.I.M.

L’occasion pour Jean-Paul Boudet, maire de la commune, de rappeler aux jeunes générations le prix de la liberté. Tour à tour, les représentants des autorités militaires ont pris la parole pour retracer les parcours de ces soldats morts pour la France aux champs d’honneur. Monsieur le sous-préfet qui présidait cette cérémonie de conclure avec justesse cette cérémonie : « le temps n’efface pas la dette que l’on doit à ces enfants-là ».

Le vin d’honneur servi à la salle des Arcades par la municipalité mit fin à cette journée de commémoration du 8 mai 1945.

 

Dépôts de gerbes au monument aux morts

Dépôts de gerbes au monument aux morts

CÉRÉMONIE COMMÉMORATIVE DU 8 MAI 1945
Recueillement devant la plaque dédiée à la mémoire de Joachim Evenot

Recueillement devant la plaque dédiée à la mémoire de Joachim Evenot

En route vers le cimetière

En route vers le cimetière

Minute de silence

Minute de silence

La coupe du ruban

La coupe du ruban

Discours de Monsieur Jean-Paul Boudet, Maire de la commune

Discours de Monsieur Jean-Paul Boudet, Maire de la commune

Discours du Lieutenant-colonel Olivier RAJOELISON, Président de l'Amicale des anciens du 93ème R.I.

Discours du Lieutenant-colonel Olivier RAJOELISON, Président de l'Amicale des anciens du 93ème R.I.

Discours du Capitaine Daniel DUBOIS, Président du comité du Souvenir Français des TROIS RIVIÈRES

Discours du Capitaine Daniel DUBOIS, Président du comité du Souvenir Français des TROIS RIVIÈRES

Discours de clôture de Monsieur le Sous-préfet, Cédric BOUET

Discours de clôture de Monsieur le Sous-préfet, Cédric BOUET

CÉRÉMONIE COMMÉMORATIVE DU 8 MAI 1945

Commenter cet article